Le BSIF enquête sur les 6 grandes banques

Au cas où vous ne le saviez pas, le BSIF (Bureau du Surintendant des institutions financières du Canada) est très préoccupé par les témoignages des clients et des employés des grandes banques. Le BSIF craint qu’en plus de nuire aux consommateurs, les pratiques de ventes abusives des banques pourrait nuire à la stabilité du secteur financier. Selon le Financial Post, le BSIF veut déterminer « si les pratiques risquent ou non de nuire à la réputation, solvabilité, liquidité et stabilité globale ».

Image provenant du site du BSIF

Continuer la lecture de « Le BSIF enquête sur les 6 grandes banques »

Go Public: Ventes à pression à la banque

La sonnette d’alarme sur les pratiques douteuses et pressions de vente par les grandes banques canadiennes a été activé par l’émission Go Public de la CBC. En mars 2017, l’émission d’enquête a révélé que les employés de la TD (et des autres) ont des cibles de vente à atteindre. Ils ont accès à des mines d’informations personnelles sur nos comptes.

Les données fournissent des indications sur des opportunités de vente comme des assurances protection de solde, des cartes de crédit supplémentaires, des CPG ou fonds communs de la banque. Continuer la lecture de « Go Public: Ventes à pression à la banque »

6 façons de se protéger du banquier

En rapport avec l’enquête fédérale qui s’ouvre sur les pratiques d’affaires abusives dont les ventes à pression par les grandes banques canadiennes, Ben Mulroney animateur de l’émission Your Morning à CTV Toronto, a demandé à Richard Leblanc, professeur de gouvernance de l’Université York : « Que doivent surveiller les consommateurs pour se protéger? » Continuer la lecture de « 6 façons de se protéger du banquier »

Obama dénonçait les conseillers-vendeurs

L’ancien président Barack Obama a estimé à 17 milliards de dollars, la somme annuelle que les américains déboursent en trop ou en perte de rendement en raison des ventes de produits dirigés par les conseillers soumis à des quotas ou objectifs de vente. Au Canada, c’est également un problème de taille.