Entretenir le mépris de l’éducation financière

Partagez

Le 16 septembre 2016 à l’émission « Plus on est de fous, plus on lit ! », le comble du ridicule financier a été atteint. L’animatrice Marie-Louise Arsenault a reçu à la radio d’état le pseudo-humoriste Fred Dubé. Comme ambassadeur de l’ignorance économique, on ne peut trouver mieux.

Image provenant du site Durerealite.wordpress.com

Monsieur Dubé me rappelait quelques anciens confrères étudiants du CEGEP Montmorency il y a trois décennies. Dans un segment de sept minutes, il a déversé sa haine et son fiel contre le monde financier et le capitalisme prédateur. Les arguments de monsieur Dubé étaient d’une pauvreté intellectuelle navrante. C’est pourtant un gars dans la trentaine, qui nous ressert les mêmes élucubrations des idéalistes intoxiqués du café étudiant du Cegep en 1981. Trop paresseux pour s’informer et s’éduquer sur la chose économique, Il a tenté de faire rire en s’en prenant à la caisse Desjardins de Rosemont Petite-Patrie. Et ce n’est pas parce que j’idolâtre le mouvement Desjardins que je dénonce ses paroles. 

Je suis d’avis que cette caisse a eu l’idée géniale d’installer un guichet informatif destiné aux enfants de 6 ans et plus. Dubé se disait outré que Desjardins enrôle des enfants dans la guerre du capitaliste sauvage ! « C’est ça le radicalisme ! » Misère.

Le fonctionnement du guichet est totalement innocent et certainement utile pour sensibiliser les enfants sur la valeur de l’argent. Chaque enfant qui dépose des sommes (les retraits ne sont pas permis), a accès à un écran personnalisé et voit son monde se construire peu à peu. Les enfants voient donc que l’argent permet de se bâtir une maison, s’acheter une voiture, un vélo, etc. Bref, comme dans la vraie vie d’Helsinki à Rimouski. Pour Dubé; « On les habitue à devenir des loups de Wall Street … C’est du recrutement immoral. » Paf !

Il va juste qu’à comparer l’initiative de Desjardins à des pédophiles qui administrent des camps de vacances. Mais, ce n’est pas là que ce dérapage flagrant a culminé. Dubé a lâché : « Si un jour mon enfant veut prendre des REER, je vais lui dire : prends de la drogue à la place. C’est moins dommageable pour ta santé. …La seule chose qu’on devrait déposer dans une banque c’est une brique dans leurs vitres ! »

Et l’animatrice complaisante et ses comparses de glousser de plaisir en entendant ce discours « rafraîchissant »! Je vous dit qu’on a un problème avec l’argent.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *