Investir selon sa richesse

Partagez

Plus l’investisseur dispose de capitaux importants, moins il est susceptible de tolérer des conseils « dirigés » vers des produits-maisons de son institution de quartier. Au-delà des 100 000$ en REER, CELI ou autres, une famille devrait se tourner vers un professionnel autonome ayant la liberté d’offrir les produits de toutes les bannière et de favoriser UNIQUEMENT le meilleur intérêt de ses clients.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *