Le « Big Six » un trou noir de 457 milliards

Depuis 30 ans, le Big Six a avalé des centaines de sociétés de gestion de portefeuilles, de banques concurrentes, de trusts, de fonds d’investissements, de firmes de valeurs mobilières, de sociétés d’assurance et autres. D’un environnement plutôt concurrentiel, les services financiers canadiens se sont transformés en un oligopole confortable où 93% des capitaux transitent soit par le Groupe RBC, la CIBC, le Groupe BMO, la Banque Scotia, la banque Toronto Dominion ou par la Banque Nationale. Continuer la lecture de « Le « Big Six » un trou noir de 457 milliards »

Quand la BMO jouait avec des allumettes

Je me souviens de cette manchette comme si c’était hier. En 2006, l’équipe de négociation à court terme de Bob Moore de la BMO gageait la chemise de ses patrons à Wall Street, Houston et Calgary. Après les dégâts causés par l’Ouragan Katrina, cette division de la Banque de Montréal s’est improvisée courtier en énergie et s’est mise à parier compulsivement sur les mouvements à la hausse du prix du gaz naturel.

Continuer la lecture de « Quand la BMO jouait avec des allumettes »